Rémo Gary

édito

Bonjour
Pour ce premier jour de l'année, que je vous souhaite la meilleure possible,
j'ai écrit une chanson à partir d'une citation d'Aimé Césaire ...
J'ajouterai que cette année 2023, comme les précédentes, il faudrait que ce soit " l'année de nous-mêmes".
On efface tout et on recommence du début ?
Comme disait Daniel Bensaïd, si au moins on pouvait "recommencer par le milieu" !
Rémo

L’heure de nous mêmes

Depuis le temps qu’on s’accommode
Qu’on exploite, qu’on vend, qu’on tue
Qu’on met le fascisme à la mode
Et qu’on chante turlututu
Histoire de n’angoisser personne
C’est l’heure de nous-mêmes qui sonne

Mon jeune siècle, il est minuit
On entend les cris des sirènes
L’horizon est couvert de suie
La bête est déjà dans l’arène
Nous y arrivons, nous y sommes
C’est l’heure de nous-mêmes qui sonne

Puisque la guerre vient par ici
Faisons poésie sans poème
Aimé Cézaire disait ainsi
Voici venir « l’heure de nous-mêmes »


On ne respire plus, on étouffe
Pour faire taire les bruits des bottes
On n’oppose que des pantoufles
Nos rivières n’ont plus de flotte
Plus de saison qui nous saisonne
C’est l’heure de nous-mêmes qui sonne

Aujourd’hui je dis que c’est l’heure
Mais c’était déjà même chose
A d’autres siècles de malheur
Mêmes effets et mêmes causes
Le même tonnerre qui tonne
C’est l’heure de nous-mêmes qui sonne

Puisque la guerre vient par ici
Faisons poésie sans poème
Aimé Cézaire disait ainsi
Voici venir « l’heure de nous-mêmes »


Notre pays n’a pas de bords
C’est une infinie mappemonde
Vire, vire, vire à babord
Notre pays s’appelle monde
Attrape la barre moussaillone
C’est l’heure de nous-mêmes qui sonne

Ne ratons pas le rendez-vous
Le vent qui vient c’est de la burle
La nuit du grand soir est à nous
Voici nos lendemains qui hurlent
Ça n’suffit plus qu’on y chantonne
C’est l’heure de nous-mêmes qui sonne

Comme la guerre vient par ici
Faisons poésie sans poème
Aimé Cézaire disait ainsi
Voici venir « l’heure de nous-mêmes »
Voici venir l’heure de nous
Voici venir l’heure de
Voici venir l’heure
Voici venir
Voici